Les 5 étapes de la vidéo, du premier contact avec votre agence audiovisuelle à la diffusion

Les 5 étapes d’une bonne vidéo Drone Ardèche

Quel que soit le sujet, le lieu de tournage et même la durée d’une vidéo, sa réalisation doit respecter une succession d’étapes essentielles au succès du projet comme à sa bonne perception par le public. Cet enchaînement de travaux bien spécifiques est codifié depuis bien longtemps, il n’est pas propre au Team Drone Ardèche. Nous l’utilisons comme tous bons professionnels pour garantir la qualité de nos vidéos, des délais de remise respectés et aussi pour pouvoir établir un budget qui respecte les moyens de nos clients.

La préparation de la vidéo permet de bien définir le projet dans son ensemble

Un bon projet c’est 80% de préparation et 20% d’action. Avant de lancer la caméra il faut avoir bien définis les messages qui doivent être délivrés. Au fur et à mesure des rencontres entre l’agence de communication et son client les séances de brainstorming successives permettent de clarifier les contours du projet. Ceux-ci sont constitués des délais de réalisation, de la durée de la production et bien sûr de la durée de la vidéo. Cette étape de planification doit se conclure par une validation côté client et l’établissement d’une proposition commerciale par l’agence de communication.

La scénarisation, clé d’une vidéo réussie dans les délais

Un bon scénario, le plus détaillé possible, permet de créer une vidéo qui fait passer ses message d’une façon homogène. Leur idéation doit être fluide et il ne faut surtout pas enchaîner des propos décousus. La scénarisation défini l’enchaînement des séquences, scènes et plans qui ne seront pas forcément tournés dans l’ordre du scénario. On s’aide d’un séquencier,, aussi appelé script, et parfois d’un storyboard son équivalent en images. Plus les éléments du scénario sont détaillés, on part des idées générales pour ensuite les développer, plus on s’assurera de pouvoir réaliser un projet cohérent qui respecte le budget et les délais de tournage.

Le tournage est une affaire d’équipe

Contrairement à ce que pensent les néophytes le tournage n’est pas la phase la plus importante de la création d’une vidéo de qualité. Idéalement, si une bonne équipe est constituée et que le choix du matériel et des dates de tournage sont judicieux, il suffit de suivre le script ou le storyboard. Il ne faut pas oublier qu’un tournage est tributaire de la météo, de la disponibilité des comédiens, etc. Si le scénario n’a pas été assez détaillé, puis approuvé, certains cas de force majeurs peuvent perturber le tournage. Dans le cas contraire on aura toute liberté pour tourner un peu plus tard des scènes irréalisables de suite.

Un montage de qualité donne du rythme à la vidéo

Le montage est détaillé dans le script ou le storyboard. Le réalisateur et le client peuvent quand même avoir leur mot à dire. C’est pour cela qu’une bonne monteuse ou un bon monteur commenceront par proposer un montage approximatif pour qu’il soit validé par le client. Elle ou il pourra alors s’attacher à le rendre plus fluide et à lui donner un rythme propre. Il intégrera des génériques, éventuellement des sous-titres, pour ensuite appliquer la bande-son choisie ou composée. C’est à cette étape qu’on synchronisera d’éventuels dialogues avec les images.

Au final, une post-production minutieuse fait la différence

La post-production c’est un peu la cerise sur le gâteau d’une vidéo professionnelle. Pour atteindre un haut niveau de qualité on peut retoucher la couleur pour renforcer l’identité des images tournées. On peut intégrer des scènes en 3D ou avoir recours au Motion Design pour donner une touche marketing contemporaine, surtout lorsque l’on a recours à la technique du storytelling. Le plus important pour l’agence de communication reste bien sûr la satisfaction de son client.

Vote général
Vos notes
[Total : 2 Moyenne : 5]