Vos notes
[Total : 1 Moyenne : 5]

Inspection d’ouvrages d’arts et de piles de Grande Hauteur par drone

Réalisation d’inspection de piles de Grande Hauteur par drone.

Nos Avantages concurrentiels :

  • Capteur 50 Millions de Pixels
  • Focale interchangeable.
  • Livraison d’orthophotos et de modèles 3D jusqu’à 0,3mm par pixel

Matériel homologué ville sur dérogation, avec 6 Coupes circuit et Parachute.

Date : Juillet 2017

Client : IOA Laboratoire pour ATMB (Autoroute et Tunnel du Mont Blanc)

Nos partenaires pour cette mission : CANON FRANCE – IOA LABORATOIRE Grenoble

Site : Ain, Haute Savoie

Matériels utilisés :

M600 Homologué Ville Capteur 5DsR

Inspection Douvrage Dart Par Drone Viaduc

Drone-Ardèche® et ses partenaires sont spécialisés dans les inspections d’ouvrages, par le biai de cordistes ou de drones. L’inspection visuelle des ouvrages d’art par drone à plusieurs avantages :

  • Les prises de vues aériennes par drone permettent un gain de sécurité des hommes : les cordistes ne prennent pas de risques pour la surveillance d’ouvrages d’art.
  • La livraison de centaines de prise de vues par drone en Haute Définition n’apporterait pas une solution fiable pour votre inspection détaillée périodique. En effet, comment repériez vous les désordres ? Drone Ardèche réalise des livrables en orthophoto. C’est à dire que nous assemblons des centaines de photographies en haute définition afin de réaliser une face de l’ouvrage, et la définition (taille du pixel) en zoomant numériquement sur la zone, de découvrir les défauts de la structure.
  • Nos solutions d’inspection d’ouvrages d’art comprennent obligatoirement l’assemblage des photos aériennes par drone dans le but de réaliser une orthophoto où toutes les mesures sont quantifiables.
  • Une inspection détaillée périodique tournée vers l’avenir : Grâce à des annotations manuelles des désordres repérés sur vos ouvrages d’art, nous sommes en mesure au fur et à mesure des années, d’obtenir une évolution précise entre les dates entre vos inspections de piles de grandes hauteurs.

Quels sont les solutions Drone Ardèche® pour les inspections d’ouvrages d’art par drone ?

  • Drone Ardèche utilise un drone professionnel pour la captation de photos aériennes de l’ouvrage d’art, avec les contrôleurs de vol les plus fiables du marché, le DJI A3 Pro. La version pro du contrôleur de vol est une version fiabilisée au maximum : tous les organes de sécurité sont triplés, notamment les GPS, les compas, les IMU, et centrales inertielles. En cas d’informations contradictoire d’un composant de vol, celui ci est isolé et le pilote est prévu de défaut directement au sol.
  • Avec ses 6 hélices, il continuera de voler en cas de casse d’une hélice en vol ou d’un ESC (Variateur de vitesse des moteurs de drones multirotors). Cela peut être dû à une usure prématurée, une bulle dans le carbone.
  • Une distance de sécurité de l’ouvrage de plus de 5 mètres, afin de respecter le maximum de sécurité. En cas de touchette du drone sur une face de l’ouvrage d’art à inspecter par drone, la mission serait arrêtée prématurément si nous n’avons pas de seconde machine identique pour finir la collecte de données aériennes. Lors la captation, nos pilotes sont les seuls maîtres à bord. Il peuvent interrompre le vol à chaque instant si la météo ne permet pas un vol de drone en sécurité. C’est ce que nous avons fait régulièrement lors de notre mission d’inspection d’ouvrages d’art.
  • Notre entreprise réalise toutes les autorisations nécessaires à l’évolution d’un aéronef à usage professionnel dans l’espace aérien, auprès de la préfecture, de la direction générale de l’aviation civile, aérodromes, ainsi que des gestionnaires des zones interdites au vol de drones.
M600 inspection d'ouvrage par drone - Inspection de viaduc par drone - Inspection de pont par drone en ultra HD
précalcul drone inspection sur place
  • Avec une autonomie d’environ 15 minutes, notre drone professionnel est très énergivore. C’est pour cette raison que nos protocoles de collectes font que nous nous déplaçons sur le site de l’ouvrage d’art à inspecter avec 10 packs de batteries. Nos notre drone utilise 6 batteries par vol, qui sont ensuite rechargées par pack complet durant 2h à mi journée. Nous avons inspecté les 44 piles du Viaduc des Egratz à Passy en moins de 3 semaines. Cette méthodologie est rodée pour les équipes Drone Ardèche®.
  • Le seul drone Gros Porteur de France à pouvoir voler en ville. En effet, les drones de plus de 8kg, sont interdit de vol en agglomération. Le nôtre possède tous les organes de sécurité (Parachute, coupe circuit, bipper) pour réaliser les inspections d’ouvrages d’art en zone peuplée.

Pourquoi ne pratiquons pas les inspections d’ouvrages de manière automatisée ?

La problématique de la captation par drone pour les inspections d’ouvrages d’art

Notre expérience dans l’inspection d’ouvrages par drone nous à démontré à de nombreuses reprises que les ponts, viaducs et autres ouvrages d’art sont rarement libre de tous obstacles naturels. Lorsque des falaises, ou arbres sont à proximité de l’ouvrage de nos clients, le plan de vol automatique n’est pas en mesure de proposer une solution rapide, fiable et efficace.

Notre solution d’inspection d’ouvrages par drone

Nos télépilotes possèdent une solide expérience dans le pilotage professionnel de drones civils ont réalisé toutes les piles prévues lors de notre mission. Grâce à une capteur de 50 millions de pixels, nous obtenons rapidement nos taux de recouvrement, à un distance de sécurité de plus de 5 mètres. Cela permet d’apporter une qualité de prestation inégalé sur une mission réelle et non sur des demies journées test. Notre solution permet d’annoter les micros fissures jusqu’au dixième de millimètre réel, et nous donnons à nos clients, pour chaque face ou pile d’ouvrage d’art, une manière de vérifier nos rendus millimétriques.

inspection d'ouvrage d'art par drone - solution sélectionnée par ATMB - inspection de viaduc par drone - inspection de pile de pont par drone
entretien du drone régulier en cours de mission

La problématique du traitement des désordres automatisés des ouvrages d’art.

Après l’analyse des différentes  solutions du marché pour les inspections d’ouvrages d’art par drone et analyse des données via des logiciels métiers, nous sommes convaincu que la technologie actuelle ne permet pas de gagner du temps en automatisant la recherche des fissures et autres désordres. Le nombre de faux positif est très important. En effet, sur les démonstrations où nous avons eu accès, seulement 3 désordres sur 10 en étaient réellement, soit un taux de faux positif de plus de 70%. Un travail humain important est nécessaire pour rendre aux gestionnaires des ouvrages d’art, viaducs et ponts, des fichiers reflétant la réalité de leur ouvrages d’art.

Notre solution pour la livraison d’une inspection d’ouvrage par drone de qualité.

Chaque face de chaque pile est analysée individuellement. Avec une définition largement inférieure à ce que propose la concurrence, ce sont des données plus précises, et plus rapidement, puisque l’oeil humain est le seul, à l’heure actuelle, à faire la différence entre une mousse, un éclat, ou une ferraille. Comme le taux de faux positif des solutions automatisées est très important, notre solution manuelle n’est pas la plus high tech, mais la plus rapide et la plus qualitative en 2017 et 2018.