L’utilisation de la typographie, des photos et des formes géométriques comme support d’information est plu en vue. Il s’agit de la vidéo motion design dont l’attractivité est à l’origine de la croissance continue de sa popularité. La qualité de la vidéo finale est le résultat d’un travail très méthodique basé sur le sens de la créativité des spécialistes. Quel résumé peut-on faire du déroulement de la création d’une vidéo motion design ?

Vidéo motion design : déroulement de la création

Le motion design est une activité de professionnel. Pour produire une vidéo en motion design, il faut une équipe bien spécifique et délimitée. Celle-ci est essentiellement constituée de spécialistes en création graphique. On peut citer entre autres le chef de projet, les graphistes, les concepteurs-rédacteurs…  Le motion design est l’art de donner vie aux objets graphiques à partir des scènes 2D et 3D. Il permet la diffusion d’information facile à comprendre et à mémoriser grâce à son caractère pratique, pédagogique, ludique et artistique.

L’utilisation de certains logiciels spécifiques favorise l’originalité desdites vidéos. Au nombre de ces logiciels, on a Le cinéma 4D qui permet de créer et d’animer suivant 3 dimensions. After Effect est par ailleurs un logiciel spécifique de l’animation. Le recours à Photoshop ou Illustrator est indispensable pour la création d’un personnage, d’un visuel ou la retouche d’un visuel préexistant. Les logiciels de montage à l’instar de Final Cut Pro, Première Pro et autres sont utilisés pour concilier l’animation au contenu de l’information à transmettre. Afin d’éviter les pertes de temps liées à la reprise de certaines activités, une évolution par étape est indispensable. La qualité de la vidéo finale en dépend également.

Etape 1 : La conception et planification  

La conception et la planification constituent la phase la plus important du processus qui aboutit à l’obtention de la vidéo. A cette étape, le client fait le point de son idée en vue de la structuration du nouveau projet. Il apporte donc des réponses claires par rapport à certaines questions importantes qui faciliteront la compréhension de ses attentes. Le but du projet doit être clairement défini à travers la question : pourquoi cette vidéo est-elle importante pour moi ? La réponse se rapporte généralement à la vente d’un produit, à l’explication du fonctionnement d’une application et autres. Ce que la cible de votre projet doit retenir concrètement après avoir visualisée la vidéo doit clairement apparaître. 

La précision par rapport à la durée de la vidéo doit être mentionnée ainsi que la langue de communication. Il faut aussi indiquer le type de version de vidéo désiré (avec voix off, sans voix off ou les deux). La musique de fond (libre de droit ou à faire composer) et les effets sonores sont à spécifier. Le format de livraison souhaité (Mov, avi, mp4…), le poids maximal, la résolution et autres ne sont pas à omettre. Le style (coloré, rapide…) voulu et les composants de la charte graphique sont par ailleurs à fournir nécessairement. La cohérence de la vidéo avec les idéaux de votre entreprise ou de votre personnalité en dépend. Il faut rappeler qu’il est important de définir les dates de livraison de la première version et de celle finale.                                                            

Etape 2 : Le script

Le script est le support écrit de la vidéo à produire, c’est donc le scénario. Cette phase doit ainsi faire le point de l’essentiel relatif au contenu de la vidéo. Ce point doit être très précis et pertinent de manière à ne pas conduire à une vidéo surchargée donc ennuyante. Il convient de définir l’ensemble des actions ainsi que l’ordre de leur passage dans la vidéo. Par ailleurs, il faut rédiger le contenu de la voix off (si nécessaire).  

Par ailleurs, les textes devant s’afficher à l’écran doivent être rédigés et relus afin d’éviter toute faute possible. Il faut ensuite les hiérarchiser (chapitres, simples titres, légendes…). Cette étape peut vous prendre un peu de temps. Ne vous précipitez surtout pas et concentrez-vous à bien décrire les actions de votre vidéo de sorte à lever toute équivoque. Le document obtenu de façon consensuelle avec le client à l’issu de ce travail fait office de référence pour la suite du processus.

Etape 3 : Le Storyboard

Le storyboard est une phase relais entre le script et la vidéo finale. En effet, à cette étape, une transposition graphique du projet est produite. Les personnages, les objets et autres du scénario sont représentés par un dessin ou croquis. Cela donne ainsi un aperçu visuel de ce que sera le rendu final. Des précisions sont apportées en ce moment à l’animation adéquate aux styles retenus au contenu de la vidéo. Le client donne son impression à partir de l’aperçu de la vidéo et ses observations sont prises en compte. C’est une étape décisive qui protège contre les conséquences d’une éventuelle contestation de la vidéo définitive. C’est également le moment de revoir les compositions visuelles (types de schéma, les titrages…), les directives en rapport avec l’animation et autres.

Etape 4 : La maquette

Tous les éléments numériques qui interviennent dans la vidéo sont produits à cette étape par le motion designer. Ce dernier, dans le souci de rester cohérent avec vos idéaux ou les marques de produits à promouvoir se réfère à votre charte. Il lui est aussi possible de concevoir d’autres éléments afin de rehausser la qualité du rendu final.

Etape 5 : L’animation

L’animation est la phase durant laquelle le motion designer donne vie aux éléments graphiques conçus dans le storyboard. En effet, c’est la période à laquelle le designer met en œuvre son esprit de créativité. Ce n’est pas un exercice généralement simple. Il faudra faire preuve d’imagination pour déterminer et mettre en œuvre l’animation qui convient. L’attraction du chef d’œuvre final est particulièrement dépendante de la finesse des choix opérés.

Etape 6 : L’illustration sonore

Encore appelée sound design, elle correspond au choix de la voix off, de la musique et du fond sonore de votre vidéo. Elle renforce l’attractivité de la vidéo en assurant sa meilleure qualité auditive.

Et si nous parlions de votre prochain projet en motion design ?

0 + 1 = ?

This contact form is deactivated because you refused to accept Google reCaptcha service which is necessary to validate any messages sent by the form.
Vote général
Vos notes
[Total : 0 Moyenne : 0]