Modélisation de falaises par drone pour des études de risques (DROME)

Vos notes
[Total : 1 Moyenne : 5]

La photogrammètrie est l’art de prendre des mesures sans jamais toucher la cible.

photogrammétrie-falaise-drone

Après plusieurs dizaines de missions photogrammétriques, nous avons été contacté par une société experte dans les risques naturels pour une modélisation de falaise. Profitons de cet exemple pour vous présenter les forces de DRONE ARDÈCHE® pour nos relevés photogrammètriques :

Découvrez dès maintenant les coulisses de cette production DRONE ARDÈCHE®.

L’approche du Client et l’étude de ses attentes

La mission commence lors du contact d’un prospect, ayant un besoin de relevés photogrammètriques pour la modélisation d’une falaise pour des préventions de risques naturels.

  • Zone montagne – 950 mètres d’altitude.
  • Une hauteur raisonnable – 40 mètres
  • Définition (taille du pixel) : 2cm/pixel
  • Précision : 2 cm pour les axes X et Y, 4 cm pour le Z
  • Une définition de textures importante
  • Solution clé en main, prête à être intégrée dans leur logiciel habituel.

La photogrammètrie est une solution nouvelle, mais attention : la photogrammètrie n’est pas adaptées à toutes les situations. C’est pour cette raison que nous sommes allé sur le terrain où nous avons rencontré notre client. Il est ressortit que nous étions donc en mesure de réaliser la mission.

Nos équipes commerciales ont un rôle de conseil, et sont toujours accompagnées par notre technicien géomètre.

DJI s900
photogrammétrie aérienne

Nous avons posé les problématiques suivantes :

  • Serait il possible de placer des cibles en hauteur ?
  • Nombre de cibles,
  • Nombre de clichés
  • Placement des cibles sous le surplomb.

Nous avons donc étudié une offre personnalisée, en prenant en compte toutes les contraintes.

Après avoir longuement étudié toutes les possibilités, nous avons réalisé l’offre commerciale avec notre géomètre, afin de la fournir à notre client une solution complète, fiable, et adapté au cahier des charges.

La préparation à la captation

La partie repérage a débutée une fois la validation du devis par le client. Elle a été minutieuse étant donné la précision et la technicité de la mission. Nous avons étudié les emplacements des cibles à placer.

Les plans de vols ont été déposés à la Direction Générale de l’Aviation Civile.

La captation en vue d’une modélisation

Les demandes d’autorisations ont été un travail conséquent.

Arrivé sur site, la première étape a été de sécuriser la route. L’équipe, équipée de gilets de sécurité, à placé des panneaux signalétiques.

Une fois la zone de danger délimitée, notre géomètre et son pilote ont commencé leur mission de placement des cibles géoréférencées, selon une méthodologie rodée, permettant des gains considérables de temps et de qualité.

Une fois les cibles posées, puis relevés par le technicien géomètre, nous avons pu entamer les relevés aériens. Les plans de vols ont été réalisés en manuel, afin d’obtenir des clichés de qualité aussi bien en vertical, qu’en ” sous cavage ” sous le surplomb, avec différentes luminosités.

Drone Ardèche photo vidéo prestation
photogrammétrie-falaise-drone

La post production de la modélisation

Le premier montage a été réalisé en moins d’une semaine par notre monteur spécialiste de la photogrammétrie. Chacun des clichés a été vérifié, puis travaillé pour obtenir les format d’exports de fichier souhaité par le client.

Différentes cibles ont été placées pour obtenir le résultat souhaité. Le traitement a été réalisé en moins de moins de 10 jours, avec différents exports adaptés aux logiciels habituels de notre client.

Nous ne sommes pas dans la course au nombre de polygones, nous sommes reconnu pour proposer une solution complète, et surtout efficace, avec votre matériel informatique.

Dès la première version, notre client était ravi. Nous avons réalisés diverses modifications gratuitement.