Drone Ardèche® | Membre du réseau HOSIHO Drone Network

Paul, en tant que président et télépilote de Drone Ardèche®, pourriez vous nous expliquer votre choix de rejoindre le réseau Hosiho ?

Dans un premier temps, pouvez vous me parler d’HOSIHO ?


HOSIHO est une banque d’image, où l’on trouve des images aériennes, en France mais également mondiales, avec plus de 30 pays représentés, avec comme maitre mot, qualité mais surtout respect de la règlementation française, imposée par la DGAC. Cela veut dire que pour être opérateur, nous devons justifier de nos papiers d’homologations, machines, et assurances spécifiques aviation, couvrant l’évolution des aéronefs télépilotés, et être créatifs lors de la captation de nos rushs vidéos adaptés aux professionnels.

Près de 150 contributeurs proposent leurs images, avec plus de 15 000 clips pour le moment.

Pour Drone Ardèche®, nous avons une centaine de clips sur la banque d’image, ce qui nous permet de faire des ventes à la Française des Jeux par exemples, où nos images sont passées en fond du LOTO, mais également des plans du Pont du Gard vendu à la RTBF pour la coupe du monde de football.

Production audiovisuelle Vaucluse vue aérienne drone

Pourquoi le réseau HOSIHO Drone Network ?


Le monde de l’audiovisuel est un monde de réseau, où chacun possède sa propre expérience et ses affinités. Beaucoup de réseaux se sont créés mais, je pense que beaucoup ont fait l’impasse sur la qualité des opérateurs et ont obtenus des offres de photos par drone ou vidéo aérienne très disparates. Ce qui m’a séduit dans ce concept, est que le réseau soit uniquement des professionnels de l’image, à qui l’on a confié un drone pour prendre de la hauteur : cela veut dire qu’ils savent réaliser ce que demande le client : un produit fini audiovisuel, créatif et fiable. Ils peuvent rechercher sur le réseau un opérateur drone, mais aussi des chefs opérateurs, ou des spécialistes techniques qui ont fait leurs preuves avant d’intégrer le réseau.

Aucun membre de l’HOSIHO Drone Network ne voit le réseau comme une unique source de contrats. À l’heure où le monde du drone est saturé, et que certains dénoncent les confrères en espérant récupérer leur place au soleil, c’est une façon de se faire connaitre, et confirmer que le travailler ensemble est plus que jamais d’actualité. Tous les membres du réseau ont une notoriété dans l’image nationale, cependant, faire déplacer un opérateur d’Ardèche à Lille, avec tout un matériel professionnel à un cout élevé, alors qu’il y a également des pépites localement, que Sami, professionnel de l’image depuis plus de 25 ans, à déniché. Autant le faire profiter aux clients, qui souhaitent une vidéo par drone, ou un photographe aérien de qualité.

Quels secteurs allez vous couvrir avec le réseau HOSIHO Drone Network ?


Ce qui est important avec le réseau, c’est que chacun des membre possède 5 départements et qu’aucune commission n’est versée au réseau. Nous mutualisons les couts liés à la communication. Avec Drone Ardèche®, nous allons couvrir notre zone de chalandise locale, où l’aventure à commencée il y 4 ans : La Drome et l’Ardèche, mais également les départements au Nord : le Rhone, avec Lyon, mais également la Haute Loire, la Loire, Saint Étienne et ses alentours, et la Lozère. La Lozère est un département très peu couvert par les opérateurs drone.

Dans un autre réseau, nous sommes également amenés à réaliser pour le compte d’Azur Drones, les missions de l’UGAP, la centrale d’Achat des Administrations et collectivités publiques, l’Ardèche, la Drome, ainsi que le Vaucluse.

Les donneurs d’ordres souhaitent des prestataires locaux, qui ont une parfaite connaissance de secteur. Cela à pour avantage que l’on peut les conseiller sur les sites qu’ils recherchent. Et si l’on peut leurs donner un coup de pouce grace à  notre réseau local, le client s’en rappellera et participera à notre devellopement. C’était un peut ce que l’expérience BNI m’a appris : ” qui donne reçois “, c’est à double tranchant… Mais pour le moment, cela nous réussi pas mal.

inspection pile de grande hauteur par drone ouvrage d art
Comment un drone professionnel est le meilleur atout pour une prise de vue aérienne en rhone alpes, à Valence

Que va vous apporter le réseau HOSIHO Drone Network ?


Une visibilité internationale

Nous allons bénéficier d’une seconde vitrine nationale, qui sera ciblée aux clients étrangers pour notre part. En effet, beaucoup de prestataires étranger recherchent des dronistes en France, sur différents lieux de tournage, le réseau leurs permettra d’économiser sur les déplacements.

Le site du réseau HOSIHO Drone Network traduit en Anglais est complémentaire au notre, uniquement Français.


Un contrat exclusif pour les GIGAPANO

Mais également profiter de partenariats : le premier que nous pouvons annoncer est un partenariat exclusif avec une application pour faire des GIGAPANO.

Qu’est qu’un GIGAPANO ?

Un gigapano est une vue panoramique à 180 ou 360 degrés, en ultra haute définition. Cela veut dire que la définition native de nos panoramas sera de près de 8mètres de large et 1 m 50 de haut. En images aériennes, c’est un nouveau tour de force. Avec un fort pouvoir d’agrandissement, cela aura des pouvoir immersifs non égalés pour le moment pour des visites 360, qui s’est simplifé pour les application standard, mais également comme fresques pour le tourisme. Imaginez une vue aérienne à 360 dégrés dans une pièce pour découvrir un terroir. Cela va être exceptionnel.

Depuis 4 ans, vous connaissez une ascension fulgurante… Vous êtes partout !


Etre partout, c’est bien, mais il faut le rester. Le marché du drone se structure, et grace à notre travail, et nos choix stratégiques, nous consolidons nos postions. Les équipes font fin travail exceptionnel aussi bien pour l’audiovisuel, où nous finalisons de gros projets qui sortirons en Janvier, avec le Département de la Drome, la Ville de Valence, mais également dans le Technique, où la #Team s’est beaucoup investie en R&D pour la photogrammétrie puisque pour le compte d’ATMB (Autoroute et Tunnel du Mont Blanc), nous avons réalisé une première mondiale, avec des inspections d’ouvrage permettant d’annoter les micro fissures.

Le monde des start up va très vite. Il est très compliqué d’être partout à la fois…

Nous avons rejoint différents réseaux d’influence, puisque nous étions membre du BNI de Privas. Actuellement,  nous sommes partenaires du sport local, membre de la FrenchTech de Valence grace à nos innovations, membre du réseau AZUR DRONE pour le marché UGAP… Et d’autres annoncent arriveront en 2018.

Mais ce qui est interessant, c’est que tous les membres du réseau sont des pointures dans leur domaine, cela apporte une émulsion des compétences en rapport avec le drone, mais pas que. Ces expériences apporteront au réseau de la visibilité et une certaine crédibilité auprès des marchés nationaux, du moins je l’espère, mais je ne m’inquiète pas trop 🙂

Drone pour les inspections